Programmation.

Ozzy, la grande évasion
du 23 au 29 août
affiche du film
Mercredi 23 août à 14h30

Vendredi 25 août à 18h
séance à 4€60 / 4€

Samedi 26 août à 20h30

Dimanche 27 août à 16h30

Réalisateur(s) : Alberto Rodríguez, Nacho la Casa

Durée : 1h31

Genre(s) : Animation, Famille

Avec : ---

Version : française

Synopsis :

À partir de 6 ans
Ozzy, un adorable chien, fait le bonheur de ses maîtres. Ceux-ci devant partir quelques mois à l'étranger le confient à un luxueux hôtel pour chiens. Ils ignorent qu'en réalité Blue Creek est une prison. Ozzy ne se laissera pas faire. Avec l'aide de ses copains de cellule, il fera tout pour retrouver la liberté.

Mission pays basque
du 23 au 29 août
affiche du film
Mercredi 23 août à 20h30

Vendredi 25 août à 20h30

Dimanche 27 août à 18h15

Lundi 28 août à 20h30

Réalisateur(s) : Ludovic Bernard

Durée : 1h40

Genre(s) : Comédie

Avec : Élodie Fontan, Florent Peyre, Daniel Prévost, ...

Version : française

Synopsis :

Sibylle, jeune Parisienne aux dents longues, entend briller dans ses nouvelles fonctions professionnelles en rachetant une quincaillerie au Pays Basque afin d’y implanter un supermarché. Elle s’imagine avoir « roulé » le vieux propriétaire mais ce dernier est sous curatelle. Sibylle doit donc faire affaire avec Ramon, le neveu, pour récupérer son argent et signer au plus vite. Sinon, c’est le siège éjectable assuré. Elle va rapidement s’apercevoir que les basques n’ont pas l’intention de se laisser faire par une parisienne, si jolie soit-elle.

Le Caire confidentiel V.O.
du 23 au 29 août
affiche du film
Jeudi 24 août à 20h30

Dimanche 27 août à 20h30

Mardi 29 août à 20h30

Réalisateur(s) : Tarik Saleh

Durée : 1h50

Genre(s) : Policier, Thriller

Avec : Fares Fares, Mari Malek, Yasser Ali Maher, ...

Version : originale sous titrée

Synopsis :

Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.